La Campagne des Douze Mois

Scénario 7 :

"Menue embuscade, sur place"

Forces en présence

      Une fois de plus de Brünhoff était contraint de suivre les directives de la Baronne : des actions de guérilla devaient être entreprises sur les convois peaux vertes.

Cependant les troupes régulières n’étaient pas assez nombreuses pour cela, de même que les milices et les mercenaires qui avaient essuyé de lourdes pertes récemment. De Brünhoff devait à nouveau faire appel à toutes sortes d’auxiliaires.

De manière officieuse, un accord fût passé entre les autorités et les bandes de hors-la-loi : celles-ci devaient tendre des embuscades sur les convois orques et gobelins, en échange de quoi elles bénéficiaient à leur guise des gains de leurs rapines sur les peaux vertes et de sauf-conduits sur le tout le territoire ; tant que les envahisseurs  ne seraient pas repoussés.

L’intervention de hors-la-loi voir même de pirates soulignait à quel point la situation en Sylvanie était devenue désespérée ! Néanmoins, tant qu’il y avait moyen de trouver profit d’une situation pour s’enrichir, ce genre de hors-la-loi n’avait pas froid aux yeux !

Capitaine Alwinda

      Si un nom revient souvent lorsque l’on évoque les pirates sévissant le long des fleuves de l’Empire, c’est bien celui du Capitaine Alwinda. Cette pirate elfe des mers de grand renom était déjà redoutée sur tous les océans, mais lorsque elle vînt s’installer aux abords de Mordheim, son nom et son histoire passèrent de la légende au mythe nimbé de mystère.

Cependant, le Capitaine Alwinda existe bien en chair en os ! Si la chair est splendides et les os fins, le caractère, lui, est d’acier trempé ! Devant la situation critique en Sylvanie, elle réussit l’exploit de rassembler à nouveau sous ses ordres les divers groupes de son ancien équipage, et même si ce n’est que provisoire, elle mena plusieurs frappes et embuscades sur les envahisseurs, qui causèrent de grandes difficultés dans la logistique déjà laborieuse des peaux vertes !

Les Frères de la rive

 

      Cette bande de pirates regroupe tous ceux qui ont été fidèles au Capitaine Alwinda. Tous sont de redoutables vétérans, sur terre comme sur l’eau, mauvais comme trois teignes et téméraires dès lors qu’il y a du profit à se faire. Installés à proximité des ruines maudites de Mordheim, les terribles combats de rues qui y sont livrés font partie de leur ordinaire… C’est dire de quelle trempe sont ces gars-là !

Prêts à en découdre face à n’importe quel adversaire, et à suivre leur Capitaine jusque dans le maelstrom des abysses, ils trouvèrent la perspective de tendre des embuscades aux convois peaux vertes comme une distraction enrichissante !

Les Walross

 

      Il s’agit d’une bande regroupant des pirates nains qui ont jadis servi sous le drapeau noir du Capitaine Alwinda. Formant désormais une bande de hors-la-loi, ils combinent les pires traits des pirates et ceux de la race ancestrale des Nains, ce qui fait d’eux de bien terribles gaillards ! Capable de se dresser à un contre dix, d’engloutir des quantités d’alcool qui feraient frémir un Longue Barbe, et d’être animé d’une soif d’or insatiable qui rendrait jaloux le plus avide des nains !!! Autant dire que de tels spécimens sont des éléments sur lesquels on peut compter s’il y a de l’or à se faire.

Les Schwarzpearls

 

      Les Schwarzpearls sont également issus de ce que fut le terrible équipage du Capitaine Alwinda à la grande époque. Aujourd’hui, des années après « la grande mutinerie », ils forment un groupe de hors-la-loi distinct à la renommée de bandit de grand chemin.

Mené par le capitaine Edward Schick, dit « Le Comte »,  Ils préfèrent dépouiller les riches apeurés sans qu’il y ait effusion de sang. Pour autant, il ne faut pas croire qu’ils sont des pleutres  ni des individus avec un code de l’honneur très élevé !

Dezzoto et Pedro

 

      Benito Dezzoto était maître canonnier à bord du Royal Drake, le terrible vaisseau de Frères des Victuailles sous les ordres du Capitaine Alwinda. Tout ce qu’il reste des canons de cette grande époque est Pedro, le seul canon de bordée qui a pu être sauvé. Dezzoto est un véritable génie, dans tous les domaines, et a su tirer profit de toutes les opportunités jusqu’à ce jour. Avec ses deux comparses ils forment un petit groupe de mercenaires pour riches hors-la-loi qui auraient besoin de l’emploi d’une pièce d’artillerie.

Membres du Clan Valentina 

 

      Mafia implantée un peu partout dans l’Empire, chaque Province possède son propre Parrain responsable d’enrichir le Clan par toutes sortes d’activités illégales.

Justement, dès lors qu’il s’agit d’organisation criminelle en Sylvanie, le clan Valentina n’est jamais loin ! Opérant à toutes les échelles de la société, le Clan ne perd aucune occasion de soutirer de l’or là où il en arrive. Ainsi, les Valentina exerçaient même l’extorsion de fonds sur les diverses bandes de hors-la-loi cherchant à tirer profit de la situation ! …Il y en a toujours un pour plumer l’autre !

Les Flèches Noires

 

      Cette grande bande de hors-la-loi implantée dans la forêt de Verbogenwald fait désormais « partie du décors » de la Campagne pour repousser les peaux vertes de Sylvanie. Leurs connaissances de la forêt, leurs aptitudes à espionner, à pister, à suivre sans être vu ou encore servir d’éclaireur sont de précieux atouts pour les forces des défenseurs qui les emploient par petits groupes pour bénéficier de toutes leurs compétences sans pareil. En outre, lorsque la situation l’exige, les Flèches Noires sont de redoutables archers, mortellement précis et étonnement courageux pour telles troupes légères d’irréguliers.

Kozaky des montagnes

 

      Les Kozaky sont des individus vivant reclus dans l’immense massif montagneux s’étendant du centre à l’est de la Sylvanie. Ils sont les lointains descendants de Kislevites, et tout comme eux se montrent rudes, indisciplinés, mais fiers et courageux. Vivant en petits hameaux,  ils n’entretiennent aucun contact avec le reste de la Province, et sont fidèles aux anciens Comtes locaux demeurants isolés au cœur de la Sylvanie.

Il est donc rarissime de les voir ailleurs… Mais il faut croire que la situation critique due à l’invasion peau verte a décidé quelque vieux baron local de faire intervenir de petits contingents de ces redoutables guerriers afin d’épauler au mieux les défenseurs.

CA

1

2

3

4

5

6

7

      Le seigneur de guerre Grosstorgnoll savait que pour l’heure, ses troupes étaient encore insuffisantes pour reprendre l’assaut, mais avait tout mis en œuvre pour que cela puisse être fait le plus rapidement possible, avant que l’ennemi accumule lui-même assez d’effectifs.

De l’arrière, de nombreuses réserves étaient en cours d’acheminement, tant en troupes qu’en armes, matériel, vivres et tout le nécessaire.

Plusieurs de ces réserves furent les cibles d’actions de guérillas menées par toutes sortes d’irréguliers.

L’une d’elle fut carrément victime de divers hors la loi, notamment des pirates, qui face à la situation critique en Sylvanie s’étaient provisoirement ralliés aux défenseurs !

Anzo

 

      Ce demi-orque dirige une organisation de peaux vertes opérant dans l’ombre, et sévissant par mille et un coups bas dans la société peaux vertes, mais aussi dans toutes autres activités retorses pour lesquels on le paie. Anzo est l’individu dans l’ombre par excellence. Pour autant, il n’hésite pas à prendre lui-même les choses en mais lorsque la situation l’exige, situation qui en général se résume par un grand enrichissement si la mission est menée à bien ! Voilà ce qui a conduit Anzo à se joindre au précieux convoi ayant pour mission d’acheminer vivres armes et matériel vers le front.

Evidemment, il s’est déplacé avec ses pires sales-frappes pour l’escorter et assurer sa propre sécurité.

CA : Capitaine Alwinda :

Héroïne Elfe des Mers avec sabre et paire de pistolets. Elle possède la compétence « Esquives Fulgurantes » qui lui confère une sauvegarde invulnérable à 5+. De surcroît, en tant qu’Elfe des Mers, elle possède aussi la règle spéciale "Frappe toujours en premier".

 

1 : Les Frères de la rive :

17 Pirates ; avec deux armes de base. L’unité comprend un musicien et Willy le Borgne le champion. Ces pirates possèdent une CC4.

 

2 : Les Walross :

12 Nains ; avec arme de base et pistolet. (La figurine de Long John Mithril au centre correspond "juste" à quatre Nains en termes de jeu... logique il est redoutable comme quatre haha !.

 

3 : Les Schwarzpearls :

10 Arquebusiers : avec arquebuse et arme de base. L’unité comprend le Capitaine Edward Schick qui en est le champion et est équipé d’une paire de pistolets.

 

4 : Dezzoto et Pedro :

Canon avec trois servant + Bennito Dezzoto : servant supplémentaire avec Cd8 et une règle spéciale qui lui permet d’ignorer le premier Incident de Tir rencontré (le canon ne pourra certes pas tirer ce tour là, mais aucun jet d’incident ne sera fait).

 

5 : Membres du Clan Valentina :

18 hors la loi (profil d’humain de base) ; avec arme de base. L’unité comprend le Petit Chaperon Noir : un Halfeling assassin en guise de champion (I+1), ainsi que trois autres assassins cachés dans l’unité (idem règle des Zigouillards) ; tous ces assassins possèdent deux armes de base empoisonnées.

 

6 : Les Flèches Noires :

6 Archers ; avec arc et arme de base.

Ils possèdent 1 XP et la règle spéciale Mortellement Précis : CT+1 s’ils ne se déplacent pas pour tirer.

 

7 : Kozaky des montagnes :

21 Kozaky (profil d’humain de base) ; avec arme Lourde, arc et armure légère.

Etat-major complet dont Melchior le champion (F4, E4). Un assassin est caché dans l’unité (idem règles des Zigouillards), il possède deux armes de base empoisonnées.

Les Gars d’la Pègr’

 

      Les gobelins ont déjà des aptitudes innées en matière de sournoiserie, mais ces individus-là surpassent de loin tout ce que l’on peut concevoir de lâche et retors chez cette bien sale engeance !

Ayant développé diverses facultés nécessaires pour les besoins des activités louches de toutes sortes, les Gars d’la Pègr’ sont terriblement dangereux, et prendront toutes les mesures nécessaires pour avoir sournoisement le dessus dans n’importe quelle situation.

Déplacés en nombre pour opérer de nuit sur le front, leur tâche actuelle est d’escorter leur maître ainsi que de protéger le convoi rejoignant la force d’invasion.

Les Zarchés d’Ooglook

 

      Ces archers ne sont pas bons à rien, ils sont mauvais à tout !! Voilà pourquoi ils sont souvent cantonnés à des rôles seconds, ou plutôt de troisième plan, voir de quatrième… ! Un certain nombre ont déjà été massacrés il y a quelques mois lors du raid zumin sur les lignes arrières, et c’est probablement la seule bonne nouvelle peau verte qui ait résulté de cette débâcle ! ! Ces archers-là sont les derniers gars d’Ooglook, et à défaut de se retrouver sur un champ de bataille, ils ont pour taches d’escorter les convois vers le front.

Les Dompteurs de trolls

 

     Ces gobelins ont acquis une réputation indéniable le jour où ils ont pu mettre la main sur un troll, et l’on dressé à combattre. Assez redoutables pour prendre le dessus sur une telle créature, et l’envoyer sur d’infortunés adversaires fait que cette unité est crainte et respectée de ses congénères.

La réalité est moins élogieuse : le fameux troll est aussi stupide que peu agressif, et les gobelins sont bien couards si l’ennemi décide de faire face. Toutefois, dans leurs rangs se cachent quelques sales frappes, qui constituent le seul véritable danger que l’on à craindre du groupe.

Les Zélus

 

     Les gobelins sur loup font partie des réserves attendues au front car un grand nombre d’entre eux ont été massacrés, et l’atout que constitue une cavalerie légère rapide et nombreuse fait cruellement défaut depuis. Les Zélus sont des gobelins très superstitieux, convaincus d’être protégé par Mork (à moins que ce ne soit Gork), ainsi que par les pouvoir de Popfizz leur tout-puissant shaman…  Shaman qui est assez futé pour être resté au camp, lui ! Mais il leur a assuré que rien ne pourrait leur arriver car ils éraient ses Zélus !

Les Sanguinairs d’Khakkekk

 

     Les gobelins sur loup sont très employés par le seigneur de guerre Grosstorgnoll, qui les utilise comme éclaireurs, espions, messagers et toutes autres missions qui exige rapidité et discrétion. Voilà pourquoi des petites unités de chevaucheurs de loup ne cessent d’affluer vers le front afin de remplir toutes ces missions essentielles.

Les Sanguinairs d’Khakkekk sont des gobelins dérangés, membres d’une secte obscure adorant Khakkekk, une divinité mineure peau verte réputée pour ses sombres penchants sanguinaires.

Naturellement, cela ne fait pas d’eux des foudres de guerre, et si les autres peaux vertes les surnomment les Sanguinairs, c’est par dérision et ironie !

Les zappas

      Chez les orques, bataille est synonyme de bon baston, mais qui dit bataille dit aussi pertes dans les rangs, et comme tout bon chef orque vous le dira : il vaut mieux envoyer les gobelins au-devant, afin qu’ils supportent l’essentiel des pertes ! …Mais qu’en est-il dans chez les gobelins ?! Et bien le raisonnement est identique, mais avec les gobs plus petits que la moyenne ! !

Les Zappas, comme leur nom l’indique bien, forment une de ces unités qui regroupe en grand nombre des gobelins particulièrement faibles et pitoyables se trouvant au bas de la société peau verte. Ils sont envoyés au combat sans pitié dans le seul but de détourner l’attention de l’adversaire !

Devant la tournure de l’invasion, l’usage de ce genre de tactique est d’autant plus recommandé, d’où le grand nombre de gobelins mineurs rejoignant le front !

Les Skouigs

 

      Les squigs sont de bien étranges créatures, étranges mortelles ! Mais ces monstres sont aussi redoutables que rares. Cela explique pourquoi le seigneur de guerre Grosstorgnoll a préféré les garder en réserve jusqu’à présent, afin de les utiliser au combat lorsque les choses deviendraient déterminantes , ce qui désormais ne saurait tarder !

Voilà pourquoi divers groupes de squigs sont conduits vers le front par des bergers téméraires, et ce genre de déplacement sur de longues distances n’est pas une mince affaire !

Les Skouigs sont l’un de ces nombreux troupeau, aussi dangereux pour les adversaires zumins sur lesquels ils seront ultérieurement envoyés que pour les peaux vertes alentours jusque-là !

A

1

2

3

4

5

6

7

A : Anzo :

Grand Chef Gobelin, général des peaux vertes pour la bataille.

Equipé deux armes de base empoisonnées et d’une Potion de Force (usage unique : +3 en Force durant le tour où elle est consommée).

 

1 : Les Gars d’la Pègr’ :

41 Gobelins ; avec de arme de base, bouclier et armure légère.

Etat-major complet, dont Ninn le champion. 3 Zigouillards sont cachés dans l’unité.

 

2 : Les Archers d’Ooglook :

18 Archers Orques ; avec arc, arme de base, armure légère et bouclier (oui oui : bouclier !).

Etat-major complet, dont Ooglook le champion.

 

3 : Les Dompteurs de trolls :

36 Gobelins ; avec lance, armure légère et bouclier.

Etat-major complet, dont L’Maitrr le champion.

 

4 : Les Zélus :

10 Gobelins sur loups ; avec lance, armure légère et bouclier.

Etat-major complet, dont Blaktri le champion.

 

5 : Les Sanguinairs de Khakkekk :

5 Gobelins sur loup avec arc court, arme de base et armure légère.

Musicien, et Dess le champion.

 

6 : Les Zappas :

48 Gobelins Mineurs avec arme de base.

Etat-major complet dont l’Astiko le champion.

 

7 : Les Skouigs :

Troupeau avec 12 Squigs et 6 Bergers Gobelins Mineurs, ces derniers ont une arme de base.

 

N.B. : A noter que les peaux vertes ont un bonus de 100 points supplémentaires en vertu de leur victoire lors du scénario précédent.

"Le début du trajet, bien que boisé est encore trop découvert. Mieux vaut éviter d'attaquer à ce moment là. Nous attendrons le début de soirée. Là, Les schwarspearls et les Flèches noires décocherons quelques tirs pour attirer les gardes à leur poursuite et les éloigner."

"En gros, on nous sacrifie quoi..." Celui qui venait de l'interrompre, c'était le chef des Flèches noires.

"Pas du tout. Il s'agit de disperser les défenseurs du convois. C'est pour ça que les autres troupes seront en réserve, pour tendre une seconde embuscade aux poursuivants d'une part avec les Valentina et les Kozaky et d'autres part aux chariots laissé sans protection..."

"Tient donc, et, sauf votre respect, qu'est ce qui prouve que vous cherchez pas à nous éloigner pour vous emparer seule du Butin?"

Ca c'était Mario Spazzolato. Il n'avait rien d'un guerrier, mais parlait pour le clan Valentina, la pègre de Waldenhoff.

"Ca serai bien son style à c'te chienne, Arrrr!"

Et ça, c'était Long John Mithril, ce sale traître de nain, jadis membre de son équipage, aujourd'hui chef des Walross.

Le chef Kozaky était toujours immobile, les bras croisés. Alwinda se demanda subitement s'il comprenait le Reikspiel...

"Ecoutez,  si on veut ce que transportent ces chariots, il vas falloir s'organiser... Le butin sera de toute façon trop volumineux, ça ne rime à rien de faire cavalier seul."

" Sauf qu'il parait que le Gob' qui les dirige cache une pleine malle d'or dans l'sien!"

Encore ce fumier de Long John. L'elfe nota mentalement de le descendre à la première occasion. Ce n'était pas la première fois qu'elle se faisait cette promesse. Elle fit taire le brouhaha naissant en levant les mains.

"Biiiien. Dans ce cas, que proposez vous, monsieur Spazzolato?"

"Et bien les flèches noires et les Walross n'ont qu'as faire la diversion avec les frères de la Rive et..."

"Hors de question que mes flèches noire suive le plan d'un bouffeur de spaghetti qui met les pieds dans la forêt pour la première fois de sa vie!"

"Hors de question que les miens suivent ceux d'un pécore qui dors dans les arbres!"

La capitaine ne savait pas ce qui l'énervait le plus. Le sourire narcois d'Edward, le chef des Schwartspearls ou ce foutu Kozaky, toujours bras croisé qui commençait à les lui briser. Du temps de son navire, le Royal Drake, elle en aurait descendu un pour l'exemple. Ou les deux, tient. Pas de jaloux.

"Puisque c'est comme ça, on vas attaquer tout ensemble dès ce soir! Ca vous vas, tas de crétins?"

"Pour que vous ayez la journée pour vous barrer avec les Chariots?"

Alwindia regretta amèrement l'absence d'une planche et d'un banc de requin. Elle fulminait en silence pendant que les différents chefs se crêpaient le chinions. Mario Spazzolato  et la Flèche Noire s'abreuvaient d'insultes, Long john riait à gorge déployé, Edward examinait la carte à l'affut d'un mauvais coup et tout le monde criait son avis sur la manière de préserver sa propre bande. Sauf le Kozaky. Peut être qu'en lui collant un couteau chauffé au rouge sous les ongles on pourrait le faire réagir...

"Après si vous et vos gars vous avez peur d'y aller hein c'est pas grave on se débrouillera sans..."

Bouillant intérieurement , la Capitaine Pirate explosa à la dernière remarque et planta son couteau dans la carte sur le début du Trajet Peau Verte.

"Très bien! On y vas maintenant! On arrive de chaque coté de la route tous en même temps et on se les faits! Le prochain qui l'ouvre je l'abat qui qu'ils soit! Puissiez vous tous vous faire bouffer par les Anguilles du Reik."

"Ca c'est parlé Capitaine!"

Récit écrit par Miles du Warhammer Forum

      "Très bien, voici le trajet que va normalement emprunté le convois des peaux vertes. Il comprend trois chariots et des dizaines de peaux vertes. Nous sommes d'accord que l'attaquer de de front de jour tient du suicide."

Le capitaine Alwinda, des Frères de la Rive avait parlé. Elfe, ancien commandant de navire réputé, elle était le chef le plus expérimenté du rassemblement hétéroclite de hors la loi qui s'apprêtait à attaquer le ravitaillement orque et la seule qui avait déjà commandé un effectif important. Elle avait donc naturellement pris le leadership. Tout les autres chefs acquiescèrent bruyamment. Sauf celui des Kozaky qui restait silencieux, raide comme un piquet. Les bras croisés. Bah, sans doute sa forme de consentement. L'elfe repris la parole.

  • Twitter Metallic
  • s-facebook